Vivre le Moment Présent partie 1

Parmi tous les concepts qui sont à la mode et déclinés de mille et une manières en ce moment, il en est un qui se trouve être très important, c'est la prise de conscience du "moment présent".

Encore une fois, vaste débat et tâche ardue de pouvoir décrire cet état d'esprit de manière simple.

Combien d'entre nous passent leur temps, et le perdent, en se noyant dans les souvenirs du passé, les projections dans l'avenir...sans jamais prendre le temps d'observer le présent?

Un exemple simple: Au moment du repas, savez vous profiter pleinement de ce que vous mangez? Votre esprit, à ce moment privilégié de la journée, n'est il pas la plupart du temps en train de se remémorer le passé (souvent les mauvais moments) ou en train de se soucier de l'avenir? Ne vous est il jamais arrivé d'avoir du mal à vous souvenir, quelques jours après, ou même quelques heures de ce que vous avez mangé? 

Celà est dû au fait que, pendant ce repas, sans doute délicieux, vous ne pouviez y prêter attention car votre esprit était ailleurs.

On est tous prisonniers de notre passé, préoccupés par notre avenir, et nous oublions de nous concentrer sur le seul moment qui existe: le présent.

Le passé, quelqu'il soit, heureux ou malheureux est....Passé. Il ne reviendra plus quoique l'on fasse. Acceptons le.

Le futur ??? Il n'existe pas non plus car il ne sera réalité que lorsqu'il sera présent....pour ne plus exister une seconde après.

Le présent est ce que vous vivez, ressentez, là, maintenant, à l'endroit où vous êtes. Vous vivez "ici et maintenant" et c'est chaque instant présent qu'il faut vivre pleinement, car il ne se représentera plus jamais.

Regardez jouer un enfant: Il est, dans son jeu, par exemple, Spiderman. Lorsqu'il est dans ce rôle, il le joue pleinement, il est, comme on dit, "à fond dedans". Peu importe pour lui qu'il se soit fait disputé par sa maitresse la veille, ou qu'il doive bientôt rentrer pour se laver avant de passer à table: Il vit le moment présent. S'il se met en colère contre telle ou telle chose, il sera pleinement en colère au moment où il la vit...Mais l'aura oublié quelques minutes après, car un nouveau moment présent se sera offert à lui.

Dans notre vie d'adulte, certes, il n'est pas question d'agir ainsi, ce serait de l'insouciance qui pourrait être dangereuse pour nous et nos proches, il n'est donc pas question, lorsque nous parlons de "vivre le moment présent" de devenir "j'm'en foutiste". Cependant, il serait bon de faire tout de même un peu le ménage dans nos pensées.

Le passé d'abord: Nous sommes bien d'accord, je pense, que beaucoup de nos actions passées influencent notre présent. Néanmoins, combien de choses appartenant à notre passé, combien d'éléments sur lesquels nous n'avons plus de prise, continuent à nous hanter à chaque instant, à revenir comme des piques qui empoisonnent sans cesse notre présent: Mauvais souvenirs, aventures sentimentales malheureuses, engueulades au bureau. Tant de choses qui nous rendent malheureux et qu'il suffirait de laisser glisser dans les tréfonds des oubliettes de la vie pour qu'elles ne nous empoisonnent plus. " C'est passé, de toute façon, il ne sert à rien de se rendre malheureux, aujourd'hui, maintenant, à cause de çà "

Le futur: Bien entendu, quand je dis qu'il ne faut pas s'empoisonner avec le futur, là encore, je ne veux pas vous inciter à de venir inssouciant. Là encore, il faut faire le tri. Certaines choses méritent d'être planiffiés afin d'éviter que le futur, lorsqu'il devindra "moment présent" ne devienne un suite de cahots sans nom. Mais, encore une fois, combien de choses soit disant à venir, qui risquent de venir, nous empoisonnent la vie. On part bien souvent d'un a priori pour se faire des films qui, soit nous incitent à l'illusion (et sera source de peine une fois arrivé le moment présent), soit à se faire des scénario dont même Stephen King en ferait des cauchemars. Observez bien, dans les pires films que vous vous faites, à partir de quelle idée un terrible scenario s'est tissé....Bien souvent à partir d'un simple détail. Ce futur imaginé a t il eu lieu? Combien de fois vous êtes vous entendu dire, ensuite: Mais quelle andouille je suis, je me suis fait peu pour rien. 

C'est très bien de s'en rendre compte après....Mais le mieux serait de s'en apercevoir avant, au moment où ce film se forge. Tout simplement car çà vous a gaché le moment le plus important de votre vie: Le moment présent.

Nous sommes donc au moment du repas ( oui, oui,rappelez vous,je vous ai mis, au début de l'article, ce moment de la journée à titre d'exemple). 

Bon, je reprends: Nous sommes au moment du repas: Bon appetit.

Ne pensez pas à l'avenir, oubliez du passé, et concentrez vous sur le moment présent; Prenez conscience de tout ce qui constitue ce repas: La couleur des carottes, la forme de l'assiette, le goût de ce merveilleux vin que vous buvez avec modération mais qui laisse en bouche tant de saveurs subtiles que vous prenez plaisir à scruter. Prenez conscience de votre chérie, près de vous, qui prends elle aussi, plaisir à ce repas, vos enfants que vous ne voyez pas assez souvent et qui sont là, près de vous à cet instant précis. Lâchez votre journée pénible, votre demain incertain. Vous vous rendez compte, bien souvent, que de toute façon, vous n'avez pas les clés pour résoudre les problèmes qui trottent dans votre tête. Alors: Profitez de cet instant magique qu'est le moment que vous vivez, là, ici et maintenant.

 

Un autre exemple de situation où vous pourriez évacuer de votre mental les soucis à venir ou les blessures passées en profitant de l'instant présent: La voiture. Lorsque vous conduisez, profitez et surtout, prenez conscience de votre environnement. Concentrez vous sur cet environnement (pensez aussi à regarder la route, c'est plus prudent). Vous vous rendrez vite compte combien de détails vous ont échappés pendant des mois alors que vous preniez cette route tous les jours pour aller ou revenir de votre lieu de travail. En vous concentrant sur ces détails sur l'observation, votre esprit se détache de ses soucis et vous repose. Franchement, çà fait du bien.

 

Allez, un dernier pour la route, assez semblable à l'exemple de la voiture: Vous vous balladez en ville. Vous connaissez bien la ville dans laquelle vous vivez ? Vous êtes sûrs? Lorsque vous êtes en ville, la plupart du temps, que fait votre esprit? Il est pollué, pollué par les pensées, et vous vivez "dans votre monde". Ce monde illusoire qui vous empêche de voir et de profiter de chaque instant. Alors, tentez de vous concentrer, de prendre conscience de chaque chose, chaque personne qui fait votre ville, votre environnement, et vous vous rendrez compte ô combien cette ville regorge de détails qui vous étaient inconnus, invisibles auparavant.

 

Il faut vraiment se concentrer sur cette action d'observation du moment présent pour en profiter pleinement. Bien entendu, au bout de quelques secondes, les mauvaises habitudes vont reprendre le dessus et vous serez de nouveau très vite envahis par ces pensées obsessionnelle qui constituent votre vie depuis des années. Aucune importance. Encore une fois, il suffit d'avoir conscience que ces idées ont repris le pouvoir sur vous. Dès que vous vous êtes rendu compte que vous n'êtes plus maître de votre mental: Reprenez le pouvoir, et recommencez à observer, votre entourage, votre ville, vos enfants: Votre moment présent.

 

Il existe, par ailleurs, une technique de méditation que je m'applique et que je vais, dans mon prochain billet, tenter de vous expliquer. Je vous dis donc à bientôt....dans un futur proche. En attendant ce futur...Apprenez à profiter de chaque instant, observez, vivez et soyez heureux.

 

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0